Enfant non accompagné


Enfant non accompagné (UM).

A partir de 4 ans sur un vol domestique et 5 ans à l'international votre enfant peut voyager seul
en qualité de passager UM (Unaccompanied Minor).

Il est pris en charge par le personnel de la compagnie tout au long de son trajet, à l'aéroport de départ,
pendant le vol, jusqu'à son arrivée à destination.

Certaines compagnies proposent également un service d'accompagement pour les plus de 12 ans et jusqu'à 18 ans,
moyennant surcoût.

A la réservation

• Signalez le fait que votre enfant voyage non-accompagné. 
• Vérifiez que vous êtes en possession de tous les documents nécessaires pour son voyage, 
pièce d'identité avec photo en cours de validité, autorisation de sortie du territoire, visa...

A l'aéroport

• Arrivez bien avant l'Heure Limite d'Enregistrement de son vol.
• A l'enregistrement lui est remis une pochette "UM" qu'il doit conserver durant tout son voyage.
• Remplissez une fiche d'identification où sont stipulées les coordonnées de la personne chargée
de réceptionner l’enfant à l'arrivée. 
• Attendez le départ de l'avion avant de quitter l'aéroport.

La personne chargée d'accueillir votre enfant à l'arrivée doit se présenter à l'aéroport à l'heure de l'atterrissage prévue
avec une pièce d'identité.

Tout mineur doit être en possession d’une pièce d’identité valide.
En aucun cas, le mineur voyageant seul ne peut utiliser le passeport de ses parents sur lequel il serait inscrit.
Il doit impérativement être muni d’un document de voyage à son nom.
Il n'est plus nécessaire de fournir une autorisation de sortie du territoire depuis le 1er janvier 2013.
Le livret de famille n'est pas une pièce d'identité.

Vols France (Corse + DOM-TOM inclus), Suisse et Union Européenne

→ Carte nationale d'identité OU passeport.

Autres vols

→ Passeport nominatif (+visa éventuel) OU carte nationale d'identité.
Vérifiez, selon la destination, quel document doit être présenté au contrôle de Police

Aux termes des réglementations internationale et française en vigueur,
un transporteur aérien est en droit de refuser l’embarquement à un passager qui n’a pas en sa possession
tous les documents de voyage requis pour le pays de destination.